Archives du blog

Voeux 2017 Retrospective

Soeur Teresa pinterest

C’est Noël 

C’est Noël chaque fois que vous souriez à votre frère et lui tendez la main
Chaque fois que vous vous taisez pour écouter quelqu’un;
Chaque fois que vous tournez le dos aux préjugés qui relèguent les opprimés aux confins de leur isolement
Chaque fois que vous espérez avec les prisonniers, avec ceux qui sont chargés du poids de la pauvreté physique, morale ou spirituelle
Chaque fois que vous reconnaissez avec humilité vos limites et votre faiblesse.
C’est Noël chaque fois que vous permettez à Dieu d’aimer les autres à travers vous.
(Mère Teresa)

 

 

Une année s’écoule et nous nous apprêtons à fêter noël avec ceux que nous aimons et à tourner une page de notre existence. Chacun l’écrit avec des mots qui lui sont propres. Nous avons l’opportunité d’écrire une belle d’histoire à chaque seconde, à chaque minute de notre vie. Je souhaite qu’elle soit humainement la plus riche possible pour nous tous.

Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Nadia

Publicités

Message oublié

vieil arbre image

Image Le Tribunal Du Net.fr

La lumière bruissait dans le regard couchant d’un arbre refeuillé. J’écoutais le cœur de sa sève écouler les minutes vagues au pied de mes espérances. Il me chantait les heures où les hommes savaient parler aux arbres, les entourer d’amour et leur conter des vers. Ils soufflaient dans leurs branches tous les secrets du monde et à leur tour, d’autres hommes venus d’un autre temps recueillaient ces confidences à l’ombrage de leurs murmures, les muant en légendes, tatouant dans l’écorce de ces géants d’émeraude, les rêves écorchés de leurs ancêtres.

Lorsqu’un jour, je le vis tout noueux de n’être plus visité, agonisant ses chairs dans des cris torsadés, une larme me vint, chaude et salée au coin de ma douleur. J’en cueillais les lambeaux, les glissaient dans l’herbier de mes souvenirs. Je les conservais telles de saintes reliques, y revenant parfois sans comprendre toutefois ce qu’ils faisaient là. Ils s’étaient asséchés, leur message oublié dans un vieux tiroir. Je n’entendais plus leur chant, à peine un craquement. Et quand je l’ai rouvert, quelques années plus tard, sur le lit de mon dernier soupir, j’en déchiffrais tardivement le sens. Il était écrit :

N’oublie pas de vivre !

Nadia Bourgeois

CITATION Trace

« Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver. »
René Char
Un des énigmatiques tracés de Nazca au Pérou