Archives de Catégorie: mode

RICK OWENS HABIT DE PEAU

5148101_3

Fashion week 2015

Lorsqu’il chassa du paradis, « L’éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau et il les en revêtit. »

J’y vois une métaphore de la naissance. L’homme vient au monde en tenue de naissance. Cette peau dont nous sommes revêtus lorsque nous sommes expulsés du ventre de notre mère, ce paradis à l’abri duquel la vie nous construit patiemment.

Le styliste visionnaire Rick Owen revisite à sa manière la genèse. Décrié, moqué, ce défilé pose néanmoins la question de notre rapport au corps, à la peau. Porter des habits de peau, du cuir, est  un acte banalisé. Cela ne pose aucun problème et pourtant, nous revêtons une autre peau et ne cessons d’en changer tout au long de notre vie, de la falsifier, la travestir à loisir, d’entrer dans la métamorphose. Ce mannequin qui porte un autre mannequin en guise de parement nous le rappelle de manière brutale et cynique, même si la démarche ne se revendique sans doute d’aucune action de dénonciation.

Interroger la métamorphose revient-t-il à s’interroger sur le sens de notre existence ?

 

 

 

Le sac à main est une identité remarquable

J’ai fait part de mon intention de traiter le sujet à une amie qui m’a dit avoir entendu d’un livre qui parle du sac à main des femmes. Je l’ai cherché et j’ai trouvé. Il s’agit du livre du sociologue, Jean Claude Kaufmann sur « le sac, un petit monde d’amour », que je suis en train de lire.

 

J’y ai trouvé des éléments très intéressants pour mon étude. Il s’appuie sur des témoignages de femmes qui ont accepté d’en livrer leur contenu,  « de vider leur sac » comme le veut l’expression. JC Kaufmann tire des conclusions de cette étude.

«  Véritable reflet de soi, il est le témoin des angoisses et des désirs de chacune. Loin d’être un simple accessoire de mode, le sac est donc un lieu où se crée l’identité des femmes et où se révèle leur rôle social ».

Je partage entièrement cette idée. On ne choisit pas un sac à main à la légère.

Cette projection se réalise tant sur le point de vue externe qu’interne. Il doit correspondre à des attentes bien précises. C’est comme une rencontre qu’elle soit coup de cœur ou raisonnée.

Je considère qu’il est l’objet antinomique par excellence puisqu’il est l’accessoire indispensable aux yeux de la majorité des femmes.

C’est un choix qui mérite réflexion et il existe même des forums où les femmes échangent sur le sujet. Elles sont capables de dépenser une énergie et des sommes folles pour obtenir le sac à main de leurs rêves. L’acquisition d’un sac à main est la volonté de combler un besoin, un désir féminin conscient ou inconscient.
J’ai même trouvé un livre sur le sac à main.

J’ai découvert au cours de mes recherches que les industriels de l’automobile  ne sont pas dupes et scrutent vos sacs à main à la loupe pour connaître vos besoins et vous proposer le modèle qui correspond à vos attentes. 
Cela à a donné naissance à la keyfree de Ford Fiesta. Jugez par vous même en allant sur ce lien.

http://news.autoplus.fr/news/1447078/Perte-Cl%C3%A9s-Publicit%C3%A9-Ford-Fiesta