Nadia Bourgeois – Auteure de romans et pièces de théâtre mais pas que…Non, pas que

Ma belle rencontre interview avec Margaux Gilquin ! 

couv sac a main (1)

Je vais vous parler d’une autre rencontre magique via les réseaux sociaux. Il s’agit de Margaux Gilquin, l’extraordinaire auteure de  » Le dernier salaire », publié chez XO en 2018. Elle m’ a proposé il y a quelques temps de cela de m’interviewer pour écrire un article sur son blog. Nous nous sommes fixé rendez-vous le mardi 6 février à l’heure du déjeuner et cette rencontre fut pour moi un vrai coup de coeur ! Margaux Gilquin est toute en fleur de peau 🙂 Une belle sensibilité et générosité, une curiosité de l’autre et une intelligence vives, doublées d’un humour désopilant qui vous met de suite à l’aise.

Mais je vais cesser de bavarder et vous laisser découvrir le résultat de notre entretien via le lien ci-dessous. Merci Margaux pour ce moment exceptionnel passé en ta compagnie !

Portrait par MARGAUX GILQUIN 

Elle est pétillante et malicieuse, observatrice et psychologue. Elle donne aussi des cours de « Sacologie »…oui vous avez bien lu…des cours de « Sacologie », en lisant son portrait vous comprendrez mieux:).

Bon, il est temps que je vous présente Nadia Bourgeois. Mais  d’abord je vous voudrais vous dire ce que, moi, j’ai ressenti en sa présence. Oui, en sa présence, parce-que j’ai eu la chance de partager un repas avec Nadia, dans le QG des auteures bordelaises, et que ce repas je ne suis pas prête de l’oublier.

Il y a eu le premier regard échangé, équivalent à un coup de foudre amical. Vous savez le premier regard qui donne le sentiment que cette nana là on la connait depuis toujours.

Puis les premiers pas faits ensemble jusqu’au restaurant. La porte poussée, la table choisie, le repas commandé et enfin le tête à tête.

La minute qui fait que ça passe.

Ou pas.

Et perso, bah c’est super bien passé avec Nadia. Tellement bien qu’on a pas vu l’heure tourner, qu’on a pleuré de rire, souri de tendresse. Tellement bien qu’on va remettre ça parce-que Nadia c’est une nana pas comme les autres du tout. Elle écrit à merveille, anime des ateliers d’écriture, écrit des pièces de théatre. Et le tout dans la simplicité la plus totale…

Je suis conquise par ce troisième portrait d’auteures Bordelaises.

Merci

via Nadia Bourgeois – Auteure de romans et pièces de théâtre mais pas que…Non, pas que

bandeau-nadia-bourgeois-auteur1

 

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 18/02/2018, dans ecriture, femme, livres, un homme assorti à votre sac à main, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 20 Commentaires.

  1. Waouh, je suis impressionné !
    Tellement fier de toi ma Nadia.
    Des bisous et prends bien soin de toi.
    Tony

    Aimé par 2 personnes

  2. ça alors mais elle me colle des frissons partout ma belle Nadia ! Nadia la divine::))) waouhhh mais quelle rencontre….bisous à toi et à tes lectrices !

    Aimé par 1 personne

    • N’en jette plus Margaux, j’ai la tête qui enfle et les racines des cheveux qui se décollent ! 🙂 J’ai hâte qu’on se revoit et que tu me racontes une autre anecdote ! Bisous et merci pour mes lecteurs 🙂

      J'aime

  3. C’est tout toi, et joliment bien décrit.

    Aimé par 1 personne

  4. Très bel interview et qui te ressemble tellement ! Bravo Nadia et longue vie à tous les cubes que tu offres autour de toi 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. En même temps, je ne vois pas comment on ne peut pas t’apprécier et être subjuguée par toi, tu pétilles tout le temps 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Nadia, pas de doute, tu es une femme qui n’a pas peur de vider son sac (à main) et je dirai même que, en cette période où les affaires de mœurs se multiplient et se dévoilent au grand jour, j’ai le sentiment que tu es, comme toute femme qui se respecte, en passe d’instaurer un mythe, celui de la domination féminine !
    Oui, finis, les préjugés trop faciles sur les femmes et leur meilleur ami, le sac à main !
    Et là, je me dis qu’avec Margaux Gilquin pour complice, et avec cette osmose entre vous qui ne passe pas inaperçue, vous auriez même pu voler la vedette à la belle Irina Shayk à la dernière fashion week de New York !
    Bon maintenant, grâce à ce délicieux article, je me fais une certaine idée de ce qu’est la « Bourgeoisie » ! (oui, je sais, j’ai un sens de l’humour limite potache)

    Amicales pensées

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Yannucoj ! Ouh la, attention, je n’aime pas le mot domination, que ce soit au masculin ou au féminin et pour ce qui est de voler la vedette à Irina Shayk, quand on voit sa plastique , il faudrait plus qu’une osmose entre deux copines pour y parvenir et l’éclipser, mais merci du compliment, c’est gentil. Je n’ai rien contre l’humour potache non plus, c’est amusant, simplement je retiens donc que tu me prends pour une dominatrice bourgeoise 😉 Bonne fin de week-end Yannucoj ! 🙂

      J'aime

  7. Coucou Nadia
    Je suis super fière de toi, ce magnifique ITW te décrit merveilleusement bien
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  8. Bravo Nadia,  » Il y a eu le premier regard échangé, équivalent à un coup de foudre amical ». Et pour moi, ce sont les premiers mots lus sur ton blog…. bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :