Blaise Cendrars transfiguré

« J’aime le réel lorsqu’il est transfiguré avec une attention particulière »

Résultat de recherche d'images pour "BLAISE CENDRAR"Blaise Cendrars

Résultat de recherche d'images pour "BLAISE CENDRAR"

 

Portrait de Blaise Cendrars réalisé par Modigliani en 1917

La peinture est une forme d’écriture et j’aime à penser que Modigliani a transfiguré le réel avec une attention particulière » en exécutant ce portrait. Le regard de l’artiste, le point de vue de l’auteur nous offrent une multitude de regards. Vous pensez que c’est absurde ? Cela n’a rien d’absurde. L’absurde, c’est la créativité qui prend un pseudo. L’écriture est une proposition, non une prison. Un état d’être dans lequel je « m’encre » du bout de ma pensée pour défier les limites de la réalité.

Nadia Bourgeois

 

La
Ruche

Escaliers, portes, escaliers

Et sa porte s’ouvre comme un journal

Couverte de cartes de visite

Puis elle se ferme.

Désordre, on est en plein désordre

Des photographies de
Léger, des photographies de

Tobeen, qu’on ne voit pas
Et au dos

Au dos

Des œuvres frénétiques

Esquisses, dessins, des oeuvres frénétiques

Et des tableaux…

Bouteilles vides

Nous garantissons la pureté absolue de notre sauce

tomate-Dit une étiquette
La fenêtre est un almanach
Quand les grues gigantesques des éclairs vident les

péniches du ciel à grand fracas et déversent des bannes

de tonnerre
Il en tombe
Pêle-mêle

Des cosaques le
Christ un soleil en décomposition

Des toits

Des somnambules des chèvres

Un lycanthrope

Pétrus
Borel

La folie l’hiver

Un génie fendu comme une pêche

Lautréamont

Chagall

Pauvre gosse auprès de ma femme

Délectation morose

Les souliers sont éculés

Une vieille marmite pleine de-chocolat.

Une lampe qui se dédouble

Et mon ivresse quand je lui rends visite

Des bouteilles, vides  »

Des bouteilles

Zina

(Nous avons parlé d’elle)

Chagall

Chagall

Dans les échelles de la lumière

Poème de Blaise Cendrars

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 11/04/2017, dans Art, citation, humeur, littérature, métamorphose, peinture, Poésie, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. La poésie qui prend l’absurde comme pseudo ? J’adore !!! Et Gaia est probablement le pseudo de Nadia Bourgeois 😜👍🌸

    J'aime

  2. Damned, je suis démasquée ! C’est pas du jeu Elisa 😉 Merci pour ton retour et belle journée à toi ! Bisous

    J'aime

  3. « Le réel ne peut s’exprimer que par l’absurde », Paul Valery et Blaise Cendrars, même combat: imagination attentive. Belle rêverie du jour!

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou Nadia
    J’aime bien ce passage: L’absurde c’est la créativité qui prend un pseudo
    Merci pour ce riche partage
    bisous

    Aimé par 2 people

  5. Bonjour 🙂
    Merci pour cette « absurde » publication qui ouvre des perspectives bien agréables, un plaisir
    Bonne semaine 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. L’absurde nous sauve de la réalité et lui rend le sourire. Merci pour cet article, un petit envers du monde qui ouvre des regards.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :