poème sur Danaé

 

Afficher l'image d'origine

Danaé de Klimt  

L’or de Danaé

Au cœur de l’infini centre de l’âme, se déploie la vie
Morphose moi de tes ailes impatientes,
Empreinte moi de ton âme insouciante
Germine moi au cœur de l’infini
Jaillis-moi puissante de vie

Nadia Bourgeois

http://images.google.fr/

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 29/11/2016, dans Art, dessin, ecriture, Poésie, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 18 Commentaires.

  1. Coucou Gaïa,
    Merci pour le partage de ce joli poème, ca m’a permis de plus de découvrir l’histoire de ce personnage
    Passe une belle journée
    bisous
    Anita

    Aimé par 1 personne

  2. beau et sensuel à souhait

    Aimé par 2 people

  3. La vie dans tous ses ors et à tout prix …
    Merci, Nadia 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup la puissance de ce poème. Et je connais peu les oeuvres de Klimt . L’image qui illustre ton poème me donneenvie de m’y pencher un peu plus

    Aimé par 1 personne

    • Merci, Aurélie ! Klimt était un artiste viennois du 20 ° siècle. Et s’est fait connaître d’abord grâce à son travail d’orfèvre, de peintre décorateur, mais surtout grâce à ses portraits aux influences Arts déco dont il fut imprégné au début de sa carrière. Le baiser est l’un de ses portraits les plus connus. Il a aussi influencé Egon Schiele, peintre talentueux qui a réinterprété certains tableaux de Klimt dont il admirait le travail. Tu trouveras beaucoup d’ouvrages et de liens internet pour te faire une idée de son génie. Merci de ton intérêt pour mon poème et pour cet artiste. 🙂

      Aimé par 1 personne

    • J’oubliais, Danaé est un personnage mythologique enfermée par son père dans une tour pour éviter la réalisation d’une prophétie que jet’invite à découvrir 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Magnifique la poésie quand on ouvre un instant son cœur😉

    Aimé par 1 personne

  6. Vos néologismes sont très beaux !

    Aimé par 1 personne

  7. Merci pour ce très beau texte, court mais plein de force. Vos verbes sont vibrants de cette nouveauté, de cette vie anglo-saxonne que la langue française peine à produire. Il nous faut plus d’auteurs avec votre audace !
    Au plaisir de vous lire à nouveau.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :