Archives Mensuelles: décembre 2014

Bonne année 2015 !

Plus que quelques heures alors je prends de l’avance pour vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2015 !

Ils sont vraiment trop Minions ! Susceptibles s’abtenir…

Publicités

Cezanne et la montagne Sainte Victoire, la métarmophose.

La montagne Saint Victoire de Cézanne

Je lisais dernièrement les articles de mes amies Elisa et Elisabeth et à l’évocation respectivement, de la magie pour l’une et de « ce qui ne change jamais c’est que tout change », pour l’autre, il m’est venu à l’esprit une image, celle de la montagne Sainte Victoire de Cézanne.

Pourquoi très précisément cette oeuvre ? Parce que Cézanne en a fait son sujet favori au point de la peindre plus de quatre-vingt fois ! Et à chaque fois, d’une manière différente. S’agit-il là d’un véritable acte d’amour, de foi ? Magnifier à travers un regard aiguisé et singulier et ériger en énigme ce qui nous entoure n’est-il pas la clé du bonheur ?
Il serait aisé d’imaginer que cela relève d’une stratégie d’évitement de la routine, mais il n’en est rien.
C’est tout simplement la consécration d’un véritable attachemment à ce que l’on prendrait pour un bout de rocher.

Il s’agit du même homme et de la même montagne, en apparence seulement !
Cézanne a su capter toute la beauté et la richesse de ce qui semble une montage comme une autre et ce qui la rend différente et unique à nos yeux, c’est le regard que portait le peintre sur elle.
Tantôt, elle s’effaçait dans une tendre humilité au profit du paysage qui lui servait d’écrin, tantôt, elle se dressait majestueuse, parée de couleurs chaudes et de toutes ses aspérités et ses versants accidentés.
Cézanne a élevé cette montagne au rang d’une divinité, d’une maîtresse choyée et en a fait sa Sainte Victoire à lui. Quelle sublime métaphore !
Des lueurs de l’aube au crépuscule, en toute saison, et sous différents angles, il a joué de l’épure, de l’empâtement, de l’esquisse, de la puissante fragilité et de la fébrilité pour en restituer l’essence et tenter d’en comprendre l’âme. Il a exécuté pas moins de 44 huiles et 43 aquarelles d’après les sources et jusqu’à la fin de sa vie et de sa vue. Quelle amante n’aurait rêvé d’un tel amour ?
Il apporte la preuve matérielle qu’il n’existe pas une vérité, mais une somme de vérités et une multitude de mondes qui prend sa source en chacun de nous.
Que rien n’est immuable et que le changement est en nous et nous pouvons interpréter les signes et en voir les métamorphoses à chaque instant. La chenille devient papillon et les yeux s’ouvrent et battent des cils comme il battrait des ailes dans un mouvement fragile pour entrer en communion avec les élements.

Et si nous prenion exemple sur Cézanne ? Si nous développions notre capacité à observer et à aimer ce qui se présente à nos yeux au point de ne plus voir les choses comme on nous le recommande, mais comme notre âme nous l’enseigne ? La répétition, la ritualisation, la sacralisation et la persévérance ouvrent sans doute les portes de la perception dans les interstices invisibles de notre monde. Cette capacité à tout réinventer et à s’émerveiller de tout et de rien qui nous enchantait dans l’enfance et dont nous avons été peu à peu dépossédés par la raison universelle. Les yeux de Cézanne sont une réponse aux absurdités d’une civilisation peut-être trop blasée par des années de connaissances pré mâchées et déconnectée de la nature.
Si vous le pouvez, prenez un moment aujourd’hui, une seule minute pour poser un regard neuf sur quelque chose ou quelqu’un près de qui vous passez sans y prêter attention et notez en vous ou sur un carnet ce qui vous touche, les effets de cette expérience.
Je vous conseille de suivre ce lien pour découvrir des extraits des réflexions et des rapports qu’entretenait Cézanne avec Sainte Victoire.

Ma première vidéoconférence pour vous

Une belle personne à découvrir !

tarot psychologique

Trois ans déjà que ce blog existe et vit grâce à votre fidélité, vos visites, commentaires, appréciations et témoignages.
Merci à vous qui m’honorez de votre confiance et de votre intérêt.
Je continue à partager ce qui me tient à cœur. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui la vidéo d’une conférence sur le thème du Tarot Psychologique que j’ai donnée récemment.
Me voilà plus vraie qu’en photo… !

J’espère qu’elle éveillera des questions et vous donnera envie d’approfondir ces sujets qui me passionnent tant et sont au cœur de notre développement personnel à tous.

Si vous souhaitez échanger, recevoir un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas, contactez-moi.

Mes amitiés du cœur

Elisabeth Berger

Praticienne en développement psycho-spirituel

Le désir d’amener l’autre à se trouver lui-même, ne peut se dissocier du respect de sa personnalité et de sa totale liberté des choix. Je propose une dynamique d’évolution, tout en respectant vos limites, votre…

View original post 31 mots de plus

Joyeuses fêtes de noël !

Des événements m’ont tenue un peu éloignée de la blogosphère.
Plus d’un mois sans m’être manifestée, sans avoir rendu visite à aucun d’entre vous ! Je ne vous oublie pas pour autant et vous commencez à me manquer terriblement.
Eh, oui ! Il est des univers que l’on a du mal à quitter !

Je vous souhaite à toutes et à tous de passer d’excellentes fêtes de fin d’année et de profiter au maximum de vos proches. Je me rattraperai et pour me faire pardonner de ne pas avoir été réactive sur vos derniers billets, je voudrais partager avec vous cette vidéo marrante de Max Boublil qui souhaite un joyeux noël aux enfants d’une manière un petit peu particulière !