ATELIER ECRITURE

ECRITURE

J’anime des ateliers pour le compte d’ Anaël Verdier et je suis des cours auprès de lui dans son académie pour apprendre à mieux appréhender mon écriture et mon identité d’auteur, parce que je pense que la vie ne vaut d’être vécue que par cette capacité d’être toujours dans l’étonnement et dans le désir d’aimer de partager et d’apprendre (Je sais que je ne sais rien. Disait Socrate). Je souhaite à tout le monde d’avoir une personne aussi compétente que lui comme professeur parce que c’est un passionné et que l’on ne transmet bien que ce dont on est convaincu et que l’on aime.

L’écriture est un chemin. C’est une aventure très prenante, épuisante, mais très enrichissante. Je mesure chaque jour les progrès accomplis dans le regard que je porte sur mes écrits et sur celui des autres en général. Apprendre à avoir suffisamment de recul pour faire une critique constructive de ce que l’on crée, donner le meilleur de ce que l’on veut transmettre, n’est pas chose facile et c’est en compagnie d’autres auteurs tous soucieux de partager une passion commune que je découvre peu à peu ce qu’est véritablement l’acte d’écrire. S’il est vrai qu’il y a forcément un moment où cette activité nécessite de l’isolement, il n’en reste pas moins vrai que l’auteur est tout sauf un ermite qui vivrait en marge des autres pour construire un roman. L’écriture se nourrit du rapport à autrui.

L’écrivain est un passeur dont l’intention est d’apporter un petit supplément d’âme à son prochain. Il partage avec générosité sa vision du monde. L’écriture exige une formidable énergie et une foi sans faille. Elle demande un grand sens de l’observation, une curiosité, une ouverture aux autres et un amour immodéré de la vie ou tout au moins un désir de l’aimer. Sinon, à quoi bon s’interroger sur elle ? Ecrire une histoire, c’est avant tout écrire la sienne et c’est une extraordaire aventure qui permet de grandir, de créer du lien et de l’empahie envers son prochain.
« L’écrivain est celui qui cherche autant en lui qu’en les autres. » Antonio Soler.

Si je me suis inscrite à un atelier d’écriture, c’est pour toutes ces raisons. Partager une même passion avec des personnes animées du même désir d’écrire et d’être dans toute la beauté de l’être. Parce que je considère qu’on n’a jamais fini d’apprendre et que cet éveil né de l’envie de s’interroger et de comprendre soi-même et les autres est le bien le plus précieux qui soit.

Vous trouverez prochainement sur ce blog, quelques textes courts ou extraits de textes produits en atelier d’aspirants auteurs et des infos, des liens vers des astuces émanant de l’atelier Verdier, des conseils d’auteurs chevronnés et des jeux créatifs. Vous pourrez aussi partager les votres. Au plaisir de vous lire.

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 13/10/2014, dans ATELIER ECRITURE, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. Ces ateliers ont l’air géniaux, dommage qu’ils ne soient pas dans ma ville ! C’est une excellente idée 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Tout un programme… ! Je suis très curieuse d’échanger sur ton expérience de participante à un atelier d’écriture et de savoir ce que ça enrichit, dans ta pratique d’animatrice. Au plaisir d’échanger 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Quelle bonne ideé Gaïa… Je te souhaite de la chance … Je suis sure que tu vas l’en profiter.
    Bises, Aquileana 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Au grand bonheur de te lire, Nadia, je trouvais déjà ton écriture si belle, alors, si tu l’améliores encore…
    J’adore toutes tes raisons de créer, ainsi que l’ensemble de ta vision, où le cœur, le partage, le Soi, la relation à l’autre et surtout la passion et l’amour de la vie sont des moteurs si puissants

    Aimé par 1 personne

    • Merci Elisabeth !

      Pour ce qui est du coeur et du partage, je sais que je n’ai rien à t’apprendre. Ce serait bon d’en faire un avec toi, d’atelier.Et merci encore pour ton soutien et tes bons mots. 🙂

      J'aime

      • Tu sais aussi que mon soutien t’est acquis et je crois, que même si l’écriture se travaille, il y a comme un « talent » à la base, et il n’est pas seulement dans l’art de manier les mots mais rempli de toutes ses « motivations », évoquées dans ton billet.Pour l’atelier, j’en serai ravie mais il y a du boulot 🙂
        Merci à toi, tendresse

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :