Écrire pour être lue

Élisa Tixen, blog d'auteur

Ne croyez pas l’auteur qui affirme haut et fort n’écrire que pour lui.
Être lu est notre enjeu viscéral à tous.

Mon but avec ce premier roman était d’écrire une histoire dépassant 15 pages et qu’elle me plaise. Cet objectif atteint, j’ai imprimé quelques exemplaires à offrir à ceux que j’aime. Comment décrire ma joie et ma fierté quand mon rêve a émergé soudain sous la forme d’un « vrai » livre ? Et celles de mes proches à la vue de ce cadeau inattendu glissé au pied du sapin.STA_noel

J’ai soumis des textes dans de nombreux concours mais être lue par ses proches est extrêmement intimidant. Que diront-ils ? Seront-ils sincères ? Et pire… s’ils ne disaient rien ? Leurs retours sont arrivés peu à peu, enthousiastes et me renvoyant un regard pertinent sur l’histoire.

J’en étais là, heureuse d’avoir achevé ma mission quand la question de Laurence est venue exploser ma zone de confort. Merci infiniment…

View original post 253 mots de plus

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 28/02/2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :