Misère souterraine

Après l’underground Pakistanais, je vous propose de découvrir un underground moins rock’n roll.

Las Vegas : Grandeur et décadence de la ville lumière.
Avec son clinquant et ses paillettes, elle a tout d’une grande. Côtoyée chaque année par des millions de touristes attirés par l’univers du jeu, et de stars qui viennent ajouter à l’éclat et au mythe de la belle du désert, Las Vegas c’est aussi des milliers de sans abris qui vivent comme des rats sous les casinos et les hôtels luxueux, dans les galeries souterraines qui traversent la ville et s’étendent sur plus de 300 kms.

On bascule alors dans un tout autre univers où se joue la survie. Bien souvent, ces hommes et ces femmes, condamnés à errer dans ces couloirs sombres, ont été croupiers, touristes ruinés ou encore homme d’affaire. Ils ont touché le fond au sens propre comme au figuré et vivent à l’abri des regards, pour ne pas éclabousser les nantis de leur misère.
Ces centaines de sans-abris tentent d’aménager de petits espaces faits bric et de broc dans ces bouts de tunnels sordides et humides.

Nous ne sommes pas dans un film de science fiction dystopique comme Métropolis, mais nous n’en sommes pas loin.
J’ai de plus en plus de mal à supporter l’idée que l’homme puisse être aussi indiférent à la détresse humaine.
Un reportage qui fait réfléchir.

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 20/01/2014, dans humeur, sociologie, vidéo you tube. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Des humains poussières cachées sous le bitume d’une ville qui brille… Bravo à ceux qui secouent le tapis pour faire voler les grains dans l’air libre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :