Le sac à main est une identité remarquable

J’ai fait part de mon intention de traiter le sujet à une amie qui m’a dit avoir entendu d’un livre qui parle du sac à main des femmes. Je l’ai cherché et j’ai trouvé. Il s’agit du livre du sociologue, Jean Claude Kaufmann sur « le sac, un petit monde d’amour », que je suis en train de lire.

 

J’y ai trouvé des éléments très intéressants pour mon étude. Il s’appuie sur des témoignages de femmes qui ont accepté d’en livrer leur contenu,  « de vider leur sac » comme le veut l’expression. JC Kaufmann tire des conclusions de cette étude.

«  Véritable reflet de soi, il est le témoin des angoisses et des désirs de chacune. Loin d’être un simple accessoire de mode, le sac est donc un lieu où se crée l’identité des femmes et où se révèle leur rôle social ».

Je partage entièrement cette idée. On ne choisit pas un sac à main à la légère.

Cette projection se réalise tant sur le point de vue externe qu’interne. Il doit correspondre à des attentes bien précises. C’est comme une rencontre qu’elle soit coup de cœur ou raisonnée.

Je considère qu’il est l’objet antinomique par excellence puisqu’il est l’accessoire indispensable aux yeux de la majorité des femmes.

C’est un choix qui mérite réflexion et il existe même des forums où les femmes échangent sur le sujet. Elles sont capables de dépenser une énergie et des sommes folles pour obtenir le sac à main de leurs rêves. L’acquisition d’un sac à main est la volonté de combler un besoin, un désir féminin conscient ou inconscient.
J’ai même trouvé un livre sur le sac à main.

J’ai découvert au cours de mes recherches que les industriels de l’automobile  ne sont pas dupes et scrutent vos sacs à main à la loupe pour connaître vos besoins et vous proposer le modèle qui correspond à vos attentes. 
Cela à a donné naissance à la keyfree de Ford Fiesta. Jugez par vous même en allant sur ce lien.

http://news.autoplus.fr/news/1447078/Perte-Cl%C3%A9s-Publicit%C3%A9-Ford-Fiesta

 

 

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 04/12/2013, dans littérature, livres, mode, sociologie, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Dans l’étude du sociologue, je crois qu’il parle surtout du contenu du sac, non ?

    J'aime

  2. Effectivement, le contenu de nos sacs à main livre tant d’informations sur nous, ainsi que leurs choix. J’en possède des dizaines, assortis à mes tenues mais pour la voiture, pas question, on ne m’aura jamais… je suis un chouïa fan de garde-robe mais écolo 😀

    J'aime

  3. J’en ai entendu parler, je serais même curieuse de savoir quels secrets le mien révélerait !

    J'aime

  4. Bonjour Nadia,
    En réponse à votre question, je vous ai adressé un mail : l’avez-vous bien reçu ?
    Merci pour cet intéressant article sur les mystères des sacs à main !
    Amicalement,
    Odile

    J'aime

  5. Pour ce qui est des clés: qu’elles soient de voiture où bien clés de maison c’est toujours pareil dirait mon mari! Il y a un tel bazard dans ton sacpourquoi trimballer autant d’objet dont tu n’a nullement besoin. A moi de lui répondre que ce que je transporte m’est indispensable! Me voilà rassurée je ne suis pas la seule à chercher en vain au fond de mon sac!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :