grand corps malade bohringer

Publicités

Publié le 16/11/2013, dans musique, Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Je l’ai découverte hier mais je revoie avec autant d’enthousiasme

    J'aime

  2. Merci de ta visite chez-moi (http://migrationx3.eordpress.com). Je trouve ton blog intéressant et ce sera un plaisir de te suivre! Très bonne semaine à toi.

    J'aime

  3. Oups, peser sur une mauvaise touche, désolée…c’est http://migrationx3.wordpress.com

    J'aime

  4. Magnifique en effet… Ce qu’ils dégagent, ces deux-là, d’émotions contenues ! Merci du partage, et ravie d’avoir trouvé ton blog, à bientôt !
    Camille

    J'aime

  5. Un piano qui nous incite à jouer notre rôle, Grand Corps malade qui nous invite à courir contre la honte et Richard Bohringer qui ne se fatigue pas de s’indigner. On en redemande, merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :