Jean Michel Basquiat

A 20 ans à peine, ce jeune homme d’origine Haïtienne et Portoricaine a été un des plus grands talents du XXème siècle. Il a commencé par des graffitis sur les murs de Brooklyn avec des mises en scènes semblables en apparence à des dessins d’enfants où se mêlent les textes et des images au message fort. Il y exprimait sa souffrance dans une Amérique raciste  et se moquait de la société de consommation, tout comme Andy Wharol avec qui il a collaboré.

Je vous laisse découvrir le travail de ce génie qui a apporté quelque chose de neuf et d’une intelligence faussement naïve dans le monde de la peinture, dans les années 80. Hélas décédé trop jeune, Basquiat a laissé derrière lui, une oeuvre d’une grande richesse.

Publicités

À propos de gaïa

Ma plume est un cri, ma feuille en est l' écho.

Publié le 21/07/2013, dans Art, film. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. salut vous et une peintre contact moi si tu put edvardbugard@live.fr

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :